Végétarien (ou presque) et coureur, 4 conseils alimentaires pour être encore plus fort !

par Sportagora
Végétarien (ou presque) et coureur, 4 conseils alimentaires pour être encore plus fort !

Alors que plus de 10% de la population française souhaite, à terme, bannir la viande et le poisson de leur alimentation majoritairement par conscience écologique et respect de la condition animale, la part des sportifs semblent importante, quant à elle, pour des raisons de santé et de performance. Sans rentrer dans un arrêt total de sa consommation carnée, la simple réduction des apports protéiniques d’origine animale peut avoir des conséquences sur notre équilibre alimentaire et notamment chez les sportifs réguliers. Voici quelques conseils pour gérer au mieux cette transition :
– se documenter sur l’impact de la diminution de l’apport en protéine. Bonne pioche, un américain, spécialiste de l’ultra endurance, Scott Jurek, vous propose une bible sur le végétalisme dans son livre « eat&run » qui vous propose des recettes idéales pour satisfaire les besoins nutritionnels des coureurs

– Veiller à disposer de 2 apports en protéines les d’entrainements et de compétition. Les aliments les plus riches en protéines sont le soja, le quinoa, les pois chiches, les lentilles (idéalement germées), les œufs et bien sur la spiruline. Plébiscité pour son extraordinaire teneur en protéines et en fer, cette algue est, en composition, le produit de rêve de tout coureur végé(flexi)tarien

– Privilégier les végétaux bio, de saison et locaux. Ces produits vous garantiront une forte teneur en nutriment, minéraux et protéines. Le tout en étant en phase avec les convictions de votre choix.

« Le bien que l’on fait pour la planète se répercute sur soi » : ce proverbe indien vous accompagnera dans vos choix pour progresser… en course à pied

Vous devriez aussi aimer

1 commentaire

Végétarien (ou presque) et coureu... 25 février 2017 - 14 h 45 min

[…] Alors que plus de 10% de la population française souhaite, à terme, bannir la viande et le poisson de leur alimentation majoritairement par conscience écologique et respect de la condition animale, la part des sportifs semblent importante, quant à elle, pour des raisons de santé et de performance. Sans rentrer dans un arrêt total de …  […]

Publier

Laissez un commentaire