Portrait Nicolas Mariani : 800% athlé !

par Sportagora
Portrait Nicolas Mariani : 800% athlé !

Une nouvelle fois sur le podium lors du dernier cross cross national Sud-Ouest, Nicolas vient de confirmer une saison 2018 d’anthologie : une 6e aux inter-régions de cross-country et un chrono de 1’50 sur 800, précieux sésame pour une finale nationale. La passion comme motivation certes, mais une réalité harassante pour atteindre ce niveau. Coureurs de l’ombre, voilà comment pourraient être qualifiés les « pistards » spécialistes du 100 au 5000m. La rigueur et l’engagement demandé par leur discipline semble inversement proportionnel à la reconnaissance médiatique et financière. Pourtant ces disciplines façonnent des diamants bruts, en titillant sans cesse le corps humain, ses limites physiques et mentales. L’Angloye Nicolas Mariani est un de ceux-là : bravant la piste de l’automne au printemps passant du cross à la piste au fil des saisons. A tout juste 20 ans, Nicolas a fait son entrée dans la catégorie espoir par la grande porte, nous sommes allés toquer à la sienne pour en savoir un peu plus.

Nicolas, tu as couru avec les grands pour la 1ere fois cette année, comment s’est passé ce changement de catégorie ?

Bien ! J’ai dû travailler dur pour être au niveau mais je suis globalement satisfait de ma saison autant en cross que sur la piste. Les interrégions de cross en février dernier ont été un vrai révélateur sur mes capacités en devançant des coureurs élites comme  Paul Renaudie ou Jeff Lastennet. Et de battre mon record sur 800 en 1’50 m’a définitivement mis en confiance pour aborder sereinement la transition ver la catégorie espoir.

Crossmen hors pair!

Justement, peux-tu nous parler de cette discipline qui a été fortement médiatisée par le titre mondial du girondin Pierre Ambroise Bosse ?

Pour résumé le 800m est une épreuve lactico-tactique qui forge le caractère et affûte le corps ! La configuration de la course est déterminante autant pour aller chercher un bon chrono que pour remporter un championnat. Le double tour est aussi une des disciplines phares de l’athlétisme. Grâce à ces distances officielles, les athlètes étalonnent précisément leur niveau en se comparant non seulement au meilleur de la saison, mais également à toutes les performances enregistrées depuis près d’un siècle.

Tu viens de finir un BTS, comment s’organise tes journées pour arriver à ce niveau ?

Les journées sont aussi très rythmées ! En perçant sur le tard, je n’ai pas pu bénéficier d’aménagement avec un statut de sportif de haut niveau. Les entraînements se font donc après les cours, la nuit en hiver avec les moyens du bord.

L’élève devant le maitre!

A quoi ressemble une semaine type pour arriver à ce niveau ?

Le lundi est dédié à la PPG (muscu, renforcement musculaire) ainsi qu’au travail de pied pour améliorer la gestuelle et l’économie de course. Le mardi et jeudi, en avant la vitesse avec des alternances de fartlecks court et long. Entre on place des footing de semi-récupération entre ces séances difficiles. Le week-end n’est pas en reste avec le samedi des côtes dans le sable dont mon entraîneur Pierre Urruty a le secret puis la traditionnelle séance spécifique le dimanche.

Les séances spécifiques de 800m ont la réputation d’être  très dures. Tu nous confirmes ?

Avouons-le : il faut être complètement fêlé pour s’envoyer de tels entraînements! La passion prend le relais, je ne réfléchis pas à ce qui doit être réalisé et rentre tête baissée dans la séance qui  finissent souvent par terre, quelques fois avec des vomissements ! Le corps se rebelle, la sensation d’épuisement est à son paroxysme, mais la satisfaction du travail bien fait domine.

As-tu un exemple de séances particulièrement coriace ?

Je me souviens d’un entraînement qui m’a séché pendant 3 jours !Voilà à quoi peut ressembler une séance spécifique de 800m: 400m(51’‘)/300m(37’‘)/250m(32’‘)/200m(26’‘)/200m(26’‘)/400m(54’‘)/400m(54’‘)/200m (25’‘)

Le mental, ressource suprême d’un coureur de “8”

Pour un jeune qui rentre dans la vingtaine, ça demande quand même pas mal de sacrifices non ?

Évidemment, je sors moins que les copains qui ne font pas trop de sport! Je m’autorise quelques virées nocturnes, mais cela reste rare surtout pendant la saison. La rigueur diététique est aussi importante, j’évite de faire n’importe quoi. Tout cela reste largement acceptable lorsque les résultats et la progression sont satisfaisants.

On a pu te voir cet été sur les courses pédestres locales. Quel était l’intérêt de monter sur des distances supérieures à 10km lorsque l’on est un spécialiste du double tour de piste ?

Il est important aussi de suivre ses envies, de voir et sentir autre chose en lien avec la course  à pied. C’est aussi l’occasion de se confronter aux bons athlètes locaux sur la distance, notamment Lionel Petriacq, Kevin Deschamps ou mon coach Pierre Urruty qui a pu prendre sa revanche des France de Cross à la foulée du Festayres. Ces épreuves restent toujours 13 fois plus longues que d’habitude ! Malgré un kilométrage conséquent à l’entraînement, je doute toujours sur mes capacités à finir lorsque je suis sur la ligne de départ!

A l’aise aussi sur l’asphalte, Nicolas finira 2ème des Festayres cette année derrière son coach

Qu’as tu mis au programme pour ta deuxième année chez les espoirs ?

Je vais continuer sur une saison pleine sur le 800m. de la salle en hiver sur la distance avec comme objectif un podium national en espoir et tenter une qualification aux championnats de France élite (1’52 sur une piste de 200m). Les championnats de France de cross court sont également au programme en essayant de faire mieux que l’an passé (105e). Les objectifs de l’été seront placés sur les mêmes distances et une qualification aux championnats de France Élite (loupée pour 5/10ème cette année)

Vous devriez aussi aimer

1 commentaire

Le Pays Basque Athlétisme (PBA) devient majeur et fête ses 18 ans : zoom sur l’entente athlétique du Labourd - Sportagora par Kapp10 10 avril 2020 - 17 h 56 min

[…] Nicolas Mariani – Finaliste sur le 800m aux championnats de France Juniors en 2018. Actuellement dans le top 20 français sur cette distance en catégorie Espoir. Retrouvez un article complet sur le garcon ici. […]

Publier

Laissez un commentaire