David Eyma, ambassadeur The Fit Makers : “sur un coup de tête, on prend les chaussures de trail et on fait 10km”

par Sportagora
David Eyma, ambassadeur The Fit Makers :  “sur un coup de tête, on prend les chaussures de trail et on fait 10km”

David Eyma, 27 ans, de Bordeaux, électricien de formation, est en passe de devenir formateur auprès des enfants pour la Fédé de cyclisme. Il est aussi passionné de running et de fitness, ce qui explique pourquoi il est devenu ambassadeur de l’application The Fit Makers.

Tu fais beaucoup de sport. Ce qui nous intéresse chez Kapp10, c’est le running. Comment abordes-tu la course à pied ?
Quand j’ai commencé, je courais sans technique, sans rien. Jusqu’au jours où je me suis blessé (il y a 2/3 ans). J’ai du faire plus de 2 ans de kiné pour m’en remettre et du coup j’ai décidé de me recommencer le running en étant plus rigoureux et méthodique.
Aujourd’hui, je suis en phase de reprise pour préparer le marathon de Bordeaux. Je vise également les Spartans Race, c’est le mix parfait entre effort fitness et running. Je fais aussi pas mal de trail : plutôt des petites distances. C’est une discipline que je découvre et qui me plait énormément.

Qu’est-ce qui te séduit justement dans la pratique du trail ?
La nature. Etre loin de la pollution, des voitures. J’ai eu l’occasion de faire un trail en pleine journée, à Hostens, c’était un truc de fou ! L’organisation des trails est impressionnante, l’ambiance est dingue. De l’organisateur aux coureurs, on sent qu’il y a une vraie passion, ce que l’on ne ressent pas sur les autres types de courses. Quand tu franchis la ligne, les gens te demande comment tu t’es senti, si tu vas bien. C’est vraiment ça que j’adore : la communion à travers le sport. Et puis, le prix est souvent très accessible…

Quelles sont tes sorties running préférées ?
A Bordeaux, je m’entraine pas mal autour des quais. Les trottoirs sont un peu étroits et accidentés, donc ce n’est pas toujours agréable. Sur les quais, c’est plus stable. on peut travailler sa foulée, faire du fractionnée. Sinon je vais aussi dans les bois avec des potes : sur un coup de tête, on prend les chaussures de trail et on fait 10km.
Dimanche, par exemple, avec le cofondateur de TFM, on part courir en repérage du semi-marathon de Bordeaux.

Suite de l’interview demain sur Kapp10

Vous devriez aussi aimer

1 commentaire

David Eyma, ambassadeur The Fit Makers : "le sport est un remède à beaucoup de choses" - Spyros by Kapp10 15 mars 2017 - 14 h 21 min

[…] la première partie de l’interview ici et sur […]

Publier

Laissez un commentaire